CONFERENCES

Les conférences de WJ-SPOTS sont réalisées au sein du dispositif multi-écrans WJ-S, transformé pour l’occasion en un espace de réflexion. Les présentations durent une quinzaine de minutes chacune : les intervenants sont soit physiquement présents ou interviennent à distance en visio- conférence.

WJ-SPOTS est un cycle de conférences sur l’histoire et le futur de la création artistique sur l’Internet.

WJ-SPOTS propose une retransmission de l’événement en live sur Internet et la possibilité pour le public interagir à distance via un chat.

WJ-SPOTS donne accès, après l’événement, à la totalité des conférences, en vidéo à la demande + aux bookmarks (favoris) des intervenants sur le serveur de Digitalarti.

WJ-SPOTS est une publication papier, faisant partie de la collection de Hors-séries, bilingues français et anglais, produits et édités par la revue MCD rassemblant les textes des participants et la sélection de sites internet de chacun.

L’événement organisé à différents endroits dans monde est l’occasion de rencontrer des personnalités du web françaises et internationales (artistes, critiques, penseurs, inventeurs, chercheurs, commissaires artistiques et organisateurs d’événement) qui parlent de leur travail, partagent leur expérience et montrent la singularité de leur démarche et de leur pensée.

Les invités commentent, analysent et retracent "l’histoire" du web et la manière dont le réseau a été investi comme un espace de création : créations en ligne, œuvres collectives, pratiques de télépresences, net art, online art, sofware art, code art, ascii art, flash art, google art, twitter art, facebookart, art génératif, art interactif, art collaboratif, tactical media, locative media, art telematic, performances et art en réseau.

Les évènements

WJ-S CONFERENCE + INSTALLATION - Browsing Browsing @ "Les Rencontres net art de la BnF" - Bibliothèque Nationale de France - Paris

Mercredi 6 mai 09:30-17:00

Bibliothèque Nationale de France
François-Mitterrand – Petit auditorium
Quai François-Mauriac - Paris 13e

Dans le cadre des "Rencontres net art de la BnF"
Nous sommes invités à utiliser le dispositif WEBJAYS pour accompagner l’intervention de Marie Saladin, chargée de collection à la BnF.

Nous présentons aussi l’installation WEBJAYS Browsing Browsing qui sera accessible toute la journée dans le foyer du petit auditorium de la BNF.

Artistes présentés dans l’installation

Kim Asendorf, www.kimasendorf.com - Anthony Antonelis, www.anthonyantonellis.com - Gregory Chatonsky, http://chatonsky.net - Constant Dullaart, www.constantdullaart.com - Dylan Fisher, www.dylanfisher.com - Emilie Gervais, http://emiliegervais.com - Benjamin Gaulon, www.recyclism.com - Emilio Gomariz, http://emiliogomariz.net - Jodi, www.jodi.org - Jérôme Joy, http://joy.nujus.net - Julien Levesque, www.julienlevesque.net - Maadonna, http://maadonna.com - Claudia Mate, http://claudiamate.com - Mouchette, www.mouchette.org - Jim Punk, www.jimpunk.com - John Rafman, 9-eyes.com - Casey Reas, http://reas.com - Evan Roth, www.evan-roth.com - Rafaël Rozendaal, www.newrafael.com - Sakrowsky, www.curatingyoutube.net - Yoshi Sodeoka, www.sodeoka.com - Systaime, www.systaime.com - Nicolas Sassoon, http://nicolassassoon.com - Miyo Van Stenis, http://miyovanstenis.tk

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Les Rencontres net art de la BnF
- L’ère du paléo-digital
- Art, archéologie des média, atlas

Informations pratiques
mercredi 6 mai 2015 – 9h30-17h00
François-Mitterrand – Petit auditorium
Entrée libre
Quai François-Mauriac - Paris 13e

Les pratiques de l’archéologie des médias comme celles des « Digital Humanities » sont aujourd’hui des champs de recherche particulièrement féconds. L’accumulation de « tessons numériques » et la pratique de l’archive-mémoire appartiennent désormais à notre environnement naturel et nombre d’artistes se saisissent de l’archive comme matériau et symbole, comme espace à travailler. Dans le cadre d’une archéologie des média et des savoirs qui se construirait à l’ère du « paléo-digital », ces pratiques sont à questionner, d’autant qu’une véritable politique de préservation des traces numériques est maintenant clairement engagée. Individuelles ou collectives, nos formes de mémoire s’incarnent ainsi, massivement, sous les traits protéiformes de l’archive numérique : hybride, hétérogène, stratifiée, réticulaire, alluviale, amoncelant exponentiellement l’information, compactant les temps de l’Histoire. Traçant des cartographies et des diagrammes alluviaux, formant atlas, invitant à voyager dans le temps, les territoires inexplorés de l’archive à l’ère post-digitale invitent à une nouvelle science-fiction, et appellent une tectonique des plaques poétisée et politisée. Grâce à nos invités, chercheurs ou artistes, il s’agira de croiser les recherches, de réfléchir aux enjeux de ces pratiques à diverses échelles, dans différents contextes.

mercredi 6 mai 2015 9h30-17h00
Archéologie des médias et des savoirs
Une deuxième journée intitulée "Humanités et atlas à l’ère post-digitale" a lieu le jeudi 7 mai 2015 à l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) Paris 5e, de 9h30 à 18h.

(programme de la journée à venir)

http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/auditoriums/f.rencontre_net_arts.html?seance=1223920553097